Décryptage et actualité de la vie des marques - PAR MILLWARD BROWN

0

14 February 2011

Trop forte la TV !

image

Après plusieurs posts sur le digital et le règne confirmé d’Internet comme media publicitaire cela vous étonnera peut être de retrouver simultanément un post PRO télévision… Non seulement l’actualité l’impose (le SuperBowl), mais nous sommes de ceux qui sommes nés sous le signe du ET et non du OU !!! Ce n’est pas Internet OU la télévision mais Internet ET la télévision ; il en va de même pour tous les médias.

Cela fait de nombreuses années que je défends la télévision par sa qualité unique à rassembler à un moment précis un nombre tout à fait étonnant de consommateurs et le SuperBowl (dont le succès ne se réduit pas d’année en année) en est la plus magnifique des illustrations. Bien au-delà du résultat sportif, on retiendra de cette édition 2011 le succès d’audience puisque ce sont plus de 110 Millions de téléspectateurs aux Etats-Unis qui ont suivi ce sacro-saint rendez-vous annuel devant leur petit écran. Cette audience unique représente pas moins de 7 fois la meilleure audience de TF1 lors de la Coupe du Monde de foot 2010 !!!

Le SuperBowl, de par cette audience, attire ainsi des annonceurs qui ont les moyens financiers de s’adresser à un public aussi large (100.000 USD la seconde de pub, environ 3 millions USD pour un 30 secondes de pub… ce n’est pas à la portée de toutes les bourses). Les enjeux étant tels que du coup les créations publicitaires sont créées tout spécialement pour cet évènement et le niveau de créativité est totalement hors norme. Ressortir du lot, être visible et mémorisé nécessite un effort considérable. Coca Cola, Pepsi, Budweiser, Motorola, Bridgestone, Doritos ou autre Volkswagen ont pour le moins réussi leur examen de passage. Dans l’ensemble, j’ai beaucoup de difficultés à ressortir une Marque gagnante. Il y a certain certains spots que je préfère à d’autres (évidemment j’ai beaucoup ri sur le petit Davor de Volkswagen, aimé le monde fantastique de Coca Cola qui ramène du plaisir dans ce monde de brutes guerroyantes, sourit devant la tentative de Motorola à vouloir rêver d’un monde sans Apple…) mais je n’arrive pas à les départager en termes d’efficacité. C’est un peu comme les coureurs de 100m qui, après avoir pris de la potion magique, se retrouvent sur la même ligne à l’arrivée. A la différence près si la potion magique représente la créativité, l’on peut souhaiter à toutes les Marques de prendre, et d’abuser de cette potion magique pour booster leurs performances d’efficacité.

0 commentaires sur “Trop forte la TV !

  1. jb bois dit:

    USA Today a mesuré de son côté l’efficacité du dernier cru et il semble que Bud Light et Doritos ont devancé la pub pour Wolkswagen, même si à titre personnel c’est cette dernière qui m’a sembler le plus buzzer dans mon entourage 2.0 !

    http://www.usatoday.com/money/advertising/admeter/2011-02-07-2011-ad-meter-chart_N.htm

    on peut également considérer que pour nous autres européens, la pub Wolkswagen nous touche plus qu’une pub pour des marques que l’on croise moins souvent.

  2. Benoit Tranzer dit:

    merci pour cette précision et je suis allé regarder le classement d’USA today qui ne traite que de l’agrément (j’aime, j’aime pas) ,une des composantes, certes importantes, de l’efficacité publicitaire. Il est évident que les grande Marques locales ont une forte raisonnance avec le public… En France des marques comme Renault, Danone, Michelin, Pernod Ricard, Orange ou … La Vache qui Rit même si elles ont une présence sur de nombreux marchés à travers le monde structurent tellement le paysage de la consommation nationale que la perception en est décuplée.

Leave a Reply

Votre adresse email ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*