Décryptage et actualité de la vie des marques - PAR MILLWARD BROWN

0

15 January 2016

Tendance 2016 n°2 : Les marques devront davantage adapter leurs créations

image

Au global, les performances du format vidéo sont assez similaires à celles des autres formats publicitaires online, ce qui n’est pas forcément ce à quoi on aurait pu s’attendre. Cette situation s’explique par l’intrusivité trop grande des formats de diffusion des publicités vidéo : pas de contrôle sur le déclenchement et l’arrêt de la publicité, alors que l’on sait que la réceptivité dépend du niveau de contrôle perçu par l’internaute (c’est-à-dire le choix de regarder ou non la publicité). Par ailleurs, dans la plupart des cas, les créations diffusées sont de simples reprises des communications TV (dans 80% des cas). Or le contexte de réception, l’état d’esprit, les codes d’expression varient fortement entre la TV et les plateformes digitales, mais aussi entres les plateformes digitales (Tweeter vs Snapchat vs Facebook…). Et finalement nos bases de données nous permettent de prouver que les vidéos spécialement conçues pour le web ont des performances supérieures et que les vidéos les plus acceptées sont les plus créatives.

Découvrez nos 6 tendances media & digital 2016

 

Leave a Reply

Votre adresse email ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*